Se connecter
125 ans d'histoire...

125 ans d'histoire...


Toute l'association

Après 1871 et la défaite de la France face à la Prusse, le pays éprouve la nécessité de former les combattants de demain en vue de la première guerre mondiale.

C’est le 1er Juin 1894 qu’un groupe d’amis créé la première société de gymnastique à Ambérieu en Bugey (01).

 

Le club de gymnastique demeure la plus ancienne association sportive de la ville et fêtera ses 125 ans en 2019. 

Sous la présidence de Mr Gaillard, les adhérents bâtissent leur première salle sur un terrain communale (bâtiment occupé à ce jour par l’association locale de boxe française).

Les activités d’époque sont quelques peu différentes de celles d’aujourd’hui.

Sol, agrès, corde, cheval d’arçon mais aussi tir et clairon faisaient partis des pratiques courantes.

A partir de 1914, la société maintien sa vocation à la guerre mais s’achemine peu à peu vers une pratique compétitive.

De nombreux Kabyles sont hébergés dans les locaux pour travailler au camp d’aviation de la ville qui deviendra en 1934 une des nombreuses bases aériennes de l’armée de l’air.

Deux sections football et athlétisme sont créés puis cédées quelques années plus tard par manque de moyens financiers.

Anecdote : 15 membres de la société de gymnastique réalisent la première grande sortie en 1930.

Ils traversent non sans péripéties la mer méditerranée en 36h à bord du « Valdisia » pour accoster à Alger.

Une aventure racontée comme mémorable…

Le club est contraint à la pause durant la seconde guerre mondiale et cède sa salle pour les armées de passage.

Après-guerre, une nouvelle règlementation internationale oblige le Réveil à adhérer à la Fédération Internationale de gymnastique.

L’association est agréée Jeunesse et Sport le 4 Octobre 1946.

Leçons d’éducation physique, pyramides, défilés et cérémonies lors des compétitions rythment les saisons du club.

En 1956, la société de gymnastique est encadrée par le 1er moniteur salarié de la ville.

Il s’agit de Dominique De Simone, qui encadrera les groupes jusqu’en 1988 puis deviendra président jusqu'en 2004.

Le Réveil connaît par la suite des heures glorieuses avec les premières participations aux championnats de France (1962-1963) et le passage de la flamme olympique des JO d’hiver de Grenoble en 1968 (portée par Dominique De Simone).

 Le Réveil compte environ 70 membres dans les années 1970.

Il occupe le premier étage d’une salle multisports communale dédiée en 1982, équipé d’agrès et d’une fosse de réception.

En 1992, les dirigeants participent à une réunion de réflexion concernant la création d’une nouvelle salle.

En 1994, il fête son centenaire lors d’un spectacle animé par les sapeurs-pompiers de Lyon.

En 1996 est inaugurée la salle spécialisée, que le club occupe à ce jour et partage avec l’ALJF gymnastique.

L’association sportive, jusque-là réservée aux adhérents masculins ouvre des sections de gymnastique mixte.

Les années 2000 sont fructueuses et le club passe de 80 adhérents à plus de 300 sous la direction technique de Ferenc Jenaki, ancien international roumain qui occupera le poste durant 19 ans (1998-2017).

L’année 2014 est particulièrement mouvementée. Pour la première fois de son histoire, une équipe atteint la finale national en catégorie 12 ans et + et le club fête ses 120 ans durant un évènement rassemblant des artistes de cirques, d’anciens pensionnaires du club, et des gymnastes internationaux.

En effet, le club est désormais partenaire du club hongrois de Budapest (Honved) et de multiples échanges se réalisent au travers de stages.

 Nos gymnastes côtoient occasionnellement des gymnastes de très haut niveau et vivent des expériences enrichissantes et exceptionnelles. Comme en témoigne la rencontre d’un des plus grands de notre discipline, Krisztián Berki, 6 titres européens, 3 titres mondiaux et champion Olympique au cheval d’arçons (performances de 2005 à 2014).

 L’équipe fanion réitérera ces belles performances jusqu’en 2017 en atteignant chaque année les finales nationales.

 En compétition individuelle, d’excellents gymnastes formés au club se distingueront par leurs résultats lors des finales nationales (de 2014 à 2018 : 2 titres et 3 podiums).

 Aujourd’hui  :

 L’association compte environ 400 pratiquants . Le Réveil partage le gymnase Bellièvre avec les clubs locaux de handball, volley-ball et badminton, avec le lycée professionnel Alexandre Bérard et l’ALJF Gymnastique.

 


Photos associées

125 ans d'histoire...

Calendrier

PHOTOS

BambigymEcole de GymEcole de GymEcole de GymDivertigym